« Tout deux » ou « Tous deux » ?

Accueil / Orthographe française / « Tout deux » ou « Tous deux » ?

Il faut reconnaitre que la langue française ne fait pas partie des plus faciles à apprendre. Elle constitue différentes règles d’orthographe, de syntaxe, de conjugaison et de grammaire que l’on a parfois du mal à maîtriser. À titre d’exemple, un grand nombre de personnes (natives ou non) ne savent pas différencier « tout deux » et « tous deux ».

Si vous pensiez être la seule personne au monde à avoir commis cette faute de français, vous pouvez à présent déstresser. Il s’agit effectivement d’une faute d’orthographe courante que même les grandes enseignes et les écrivains ont pu commettre.

Découvrez les meilleures explications à travers cet article.

 

Une seule règle

On vous annonce d’emblée que si vous aviez l’habitude d’écrire « tout deux », vous aviez tort. Effectivement, « tout deux » est une orthographe fautive. Entre « tout deux » et « tous deux », la règle est très simple : on écrira toujours « tous deux ».

La raison ? Puisque « deux » désigne des choses ou des personnes au pluriel, « tout » doit naturellement être au pluriel, avec un « s » à la fin, donc « tous ». Ainsi, cela va de soi que l’on écrira aussi « tous trois » ou encore « tous quatre ». Tant qu’il précédera un mot au pluriel, « tout » prendra toujours un « s ».

Par ailleurs, à titre de rappel, la locution « tous deux » est une diminution de « tous les deux ». En enlevant « les » entre « tous » et « deux », on obtient « tous deux », une forme plus courte et plus simple.

Exemples :

Ils ont tous deux été renvoyés de l’établissement.

Tous deux sont agréables à lire (livres).

Tout d’abord, ils sont tous deux divorcés.

Toutefois, si les deux éléments mentionnés sont au féminin pluriel, on devra écrire « toutes deux ».

Exemples :

Elles sont toutes deux des amatrices d’art dramatique.

Aussi, ces chaises sont toutes deux à vendre.

Ces images sont toutes deux magnifiques.

 

La signification de « tous »

« Tous » dans « tous deux » signifie « chaque » ou « chacun ». Certes, au singulier, il devient « tout », mais son sens reste le même. Ainsi, devant un nom féminin singulier, il devient « toute » et devant un nom féminin pluriel devient « toutes ».

Exemples :

Ils ont tous eu une bonne note en français. (Ils ont eu chacun une bonne note en français)

Toute peine mérite salaire. (Chaque peine mérite salaire)

Toutes les étoiles sont brillantes une fois la nuit tombée. (Chacune des étoiles est brillante une fois la nuit tombée)

La signification de « tout »

Comme précédemment mentionné, « tout » ne pourra jamais se mettre devant « deux » puisqu’il indique le singulier et « deux » le pluriel.

D’ailleurs, la réelle signification de « tout » est « entièrement », « complètement » ou « tout à fait ».

Exemples :

Je lui ai tout raconté sur mes problèmes personnels. (Je lui ai entièrement raconté mes problèmes personnels)

Oublié dans le four, le gratin est tout brulé. (Oublié dans le four, le gratin est complètement brulé)

Marine a été toute belle le jour de son anniversaire. (Marine a été tout à fait belle le jour de son anniversaire)

 

Petite astuce pour ne plus se tromper entre « tout » et « tous »

Malgré ces explications bien explicites, il se peut que vous ayez encore des difficultés à choisir entre « tout » et « tous » dans diverses situations.

Afin d’y remédier, voici une astuce simple et pratique que vous pouvez utiliser en tout temps. Chaque fois que vous aurez un doute entre l’utilisation de « tout » et « tous », remplacez l’un des deux par « entièrement », « complètement » ou « tout à fait ». Si la phrase a toujours tout son sens, alors le mot correct est « tout ». En revanche, si elle perd son sens, vous devez employer « tous ».

On le répète encore, au féminin, « tout » devient « toute » et « tous » devient « toutes ». Par ailleurs, au féminin pluriel, « tout » devient lui aussi « toutes ».

Exemples :

Ce doux maquillage l’a rendue toute belle. (Ce doux maquillage l’a rendue tout à fait belle – la phrase a toujours tout son sens).

Nous avions lu tous ces livres à la bibliothèque. (Nous avions lu entièrement ces livres à la bibliothèque – la phrase n’a plus son sens).

Mon cahier est tout déchiré. (Mon cahier est complètement déchiré – la phrase a toujours tout son sens).

 

Quiz : testez votre compréhension en effectuant ce petit exercice

1) Ils sont ... deux responsables de ce gâchis.

A : tout
B : toute
C : tous
D : toutes

Correct !

Faux !

2) Ce tapis de fausse fourrure est ... doux.

A : tout
B : toute
C : tous
D : toutes

Correct !

Faux !

3) Ces bébés sont ... trois très mignons.

A : tout
B : toute
C : tous
D : toutes

Correct !

Faux !

4) La boisson est ... chaude, j’adore !

A : tout
B : toute
C : tous
D : toutes

Correct !

Faux !

5) Ces chemises sont ... deux à carreaux.

A : tout
B : toute
C : tous
D : toutes

Correct !

Faux !

6) Ces enfants sont ... quatre issus de la même famille.

A : tout
B : toute
C : tous
D : toutes

Correct !

Faux !

Partagez le quiz pour voir vos résultats !

Inscrivez-vous pour voir vos résultats

« Tout deux » ou « tous deux » ?

J'ai eu %%score%% sur %%total%%.

%%description%%

%%description%%

Chargement...

 

Désormais, vous savez comment écrire « tous deux » et comment différencier « tous » de « tout ». Vous ne ferez donc plus la faute d’écrire « tout deux » ! Pour faire plus de découvertes en termes d’orthographe, n’hésitez pas à parcourir notre site.

Laisser un commentaire

Notez cet article

Inscrivez-vous ci-dessous pour : 

Être rappelé afin d’en savoir plus sur nos formations et votre éligibilité aux financements.


« Tout deux » ou « Tous deux » ?

Accueil / Orthographe française / « Tout deux » ou « Tous deux » ?
Il faut reconnaitre que la langue française ne fait pas partie des plus faciles à apprendre. Elle constitue différentes règles d’orthographe, de syntaxe, de conjugaison et de grammaire que l’on a parfois du mal à maîtriser. À titre d’exemple, un grand nombre de personnes (natives ou non) ne savent pas différencier « tout deux » et « tous deux ». Si vous pensiez être la seule personne au monde à avoir commis cette faute de français, vous pouvez à présent déstresser. Il s’agit effectivement d’une faute d’orthographe courante que même les grandes enseignes et les écrivains ont pu commettre. Découvrez les meilleures explications à travers cet article.  

Une seule règle

On vous annonce d’emblée que si vous aviez l’habitude d’écrire « tout deux », vous aviez tort. Effectivement, « tout deux » est une orthographe fautive. Entre « tout deux » et « tous deux », la règle est très simple : on écrira toujours « tous deux ». La raison ? Puisque « deux » désigne des choses ou des personnes au pluriel, « tout » doit naturellement être au pluriel, avec un « s » à la fin, donc « tous ». Ainsi, cela va de soi que l’on écrira aussi « tous trois » ou encore « tous quatre ». Tant qu’il précédera un mot au pluriel, « tout » prendra toujours un « s ». Par ailleurs, à titre de rappel, la locution « tous deux » est une diminution de « tous les deux ». En enlevant « les » entre « tous » et « deux », on obtient « tous deux », une forme plus courte et plus simple. Exemples :
Ils ont tous deux été renvoyés de l’établissement. Tous deux sont agréables à lire (livres). Tout d’abord, ils sont tous deux divorcés.
Toutefois, si les deux éléments mentionnés sont au féminin pluriel, on devra écrire « toutes deux ». Exemples :
Elles sont toutes deux des amatrices d’art dramatique. Aussi, ces chaises sont toutes deux à vendre. Ces images sont toutes deux magnifiques.
 

La signification de « tous »

« Tous » dans « tous deux » signifie « chaque » ou « chacun ». Certes, au singulier, il devient « tout », mais son sens reste le même. Ainsi, devant un nom féminin singulier, il devient « toute » et devant un nom féminin pluriel devient « toutes ». Exemples :
Ils ont tous eu une bonne note en français. (Ils ont eu chacun une bonne note en français) Toute peine mérite salaire. (Chaque peine mérite salaire) Toutes les étoiles sont brillantes une fois la nuit tombée. (Chacune des étoiles est brillante une fois la nuit tombée)
La signification de « tout » Comme précédemment mentionné, « tout » ne pourra jamais se mettre devant « deux » puisqu’il indique le singulier et « deux » le pluriel. D’ailleurs, la réelle signification de « tout » est « entièrement », « complètement » ou « tout à fait ». Exemples :
Je lui ai tout raconté sur mes problèmes personnels. (Je lui ai entièrement raconté mes problèmes personnels) Oublié dans le four, le gratin est tout brulé. (Oublié dans le four, le gratin est complètement brulé) Marine a été toute belle le jour de son anniversaire. (Marine a été tout à fait belle le jour de son anniversaire)
 

Petite astuce pour ne plus se tromper entre « tout » et « tous »

Malgré ces explications bien explicites, il se peut que vous ayez encore des difficultés à choisir entre « tout » et « tous » dans diverses situations. Afin d’y remédier, voici une astuce simple et pratique que vous pouvez utiliser en tout temps. Chaque fois que vous aurez un doute entre l’utilisation de « tout » et « tous », remplacez l’un des deux par « entièrement », « complètement » ou « tout à fait ». Si la phrase a toujours tout son sens, alors le mot correct est « tout ». En revanche, si elle perd son sens, vous devez employer « tous ». On le répète encore, au féminin, « tout » devient « toute » et « tous » devient « toutes ». Par ailleurs, au féminin pluriel, « tout » devient lui aussi « toutes ». Exemples :
Ce doux maquillage l’a rendue toute belle. (Ce doux maquillage l’a rendue tout à fait belle – la phrase a toujours tout son sens). Nous avions lu tous ces livres à la bibliothèque. (Nous avions lu entièrement ces livres à la bibliothèque – la phrase n’a plus son sens). Mon cahier est tout déchiré. (Mon cahier est complètement déchiré – la phrase a toujours tout son sens).
 

Quiz : testez votre compréhension en effectuant ce petit exercice

1) Ils sont ... deux responsables de ce gâchis.

A : tout
B : toute
C : tous
D : toutes

Correct !

Faux !

2) Ce tapis de fausse fourrure est ... doux.

A : tout
B : toute
C : tous
D : toutes

Correct !

Faux !

3) Ces bébés sont ... trois très mignons.

A : tout
B : toute
C : tous
D : toutes

Correct !

Faux !

4) La boisson est ... chaude, j’adore !

A : tout
B : toute
C : tous
D : toutes

Correct !

Faux !

5) Ces chemises sont ... deux à carreaux.

A : tout
B : toute
C : tous
D : toutes

Correct !

Faux !

6) Ces enfants sont ... quatre issus de la même famille.

A : tout
B : toute
C : tous
D : toutes

Correct !

Faux !

Partagez le quiz pour voir vos résultats !

Inscrivez-vous pour voir vos résultats

« Tout deux » ou « tous deux » ?

J'ai eu %%score%% sur %%total%%.

%%description%%

%%description%%

Chargement...

  Désormais, vous savez comment écrire « tous deux » et comment différencier « tous » de « tout ». Vous ne ferez donc plus la faute d’écrire « tout deux » ! Pour faire plus de découvertes en termes d’orthographe, n’hésitez pas à parcourir notre site.

Laisser un commentaire