« Bailler », « Bâiller » et « Bayer » ?

Accueil / Grammaire française / « Bailler », « Bâiller » et « Bayer » ?
logo reponse faq

« Bailler » sans accent circonflexe veut dire « donner ». « Baîller » veut quant à lui dire ouvrir largement le bouche involontairement. « Bayer » est très peut utilisé en langue française, il est équivalent à dire « bouche bée ».

« Bailler », « bâiller » et « bayer », voilà trois homophones qui peuvent prêter à confusion. Trois mots qui existent tous, mais dont la signification n’est pas la même. Si les deux premiers nous sont familiers et leur orthographe très similaire, le troisième, quant à lui, est moins habituel. Comment les différencier ?

Quand utilise-t-on « bailler » en français ?

« Bailler » sans accent circonflexe est un dérivé du mot « bail » que nous connaissons surtout en matière immobilière. Il s’agit d’un contrat passé entre un bailleur et un locataire pour que ce dernier puisse disposer d’un bien moyennant une contrepartie financière. « Bail » et « bailler » sont des termes anciens, apparus au XVe siècle. Le verbe « bailler » signifie « donner ».

Exemples :

Mon père a autrefois baillé cet appartement à un riche héritier birman.

En faillite, Louis a dû bailler son automobile à son créancier.

Aujourd’hui, « bailler » ne s’utilise plus fréquemment et n’apparaît que dans l’expression « bailler bonne » ou « bailler belle », qui signifie « faire croire » ou « tromper ».

Exemples :

N’essaye surtout pas de me la bailler belle ! Je t’ai à l’œil.

Alain ne travaille plus avec André. Il l’a baillé bonne avec ses placements fictifs.

Vidéo explicative

Voici une vidéo explicative de la différence entre « bailler », « bâiller » et « bayer ». Cette vidéo a été réalisée par Deviens Orthophoniste.

Quand utilise-t-on « bâiller » en langue française ?

Le verbe « bâiller » s’écrit avec un accent circonflexe lorsqu’il veut dire « ouvrir largement la bouche involontairement ». Il vient du latin « bataculare » ou « batare » qui signifie « ouvrir la bouche ». « Bâiller » est une action involontaire qui accompagne généralement l’envie de dormir.

Exemples :

Je n’arrête pas de bâiller. Je n’ai dormi qu’à 2h du matin.

L’enfant bâille, il a sûrement envie de dormir.

Essaie d’être plus discret quand tu bâilles. C’est ennuyeux, mais c’est bientôt fini.

« Bâiller » est également utilisé pour indiquer un mauvais ajustement ou une chose qui est mal fermée, entrouverte.

Exemples :

Pourrais-tu bien fermer ces fenêtres qui bâillent ? Il fait froid.

On dirait que la jupe de Sophie bâille, ne trouves-tu pas ?

« Bâiller » a pour mots de la même famille « bâillonner », « bâillonnement » ou encore « bâillon ».

NB : L’accent circonflexe se place sur le « a » et non le « i ».

Quand utilise-t-on « bayer » en français ?

« Bayer » est un verbe que très peu d’entre nous connaissent. Il est souvent confondu avec « bâiller » avec un accent et pour cause, ils ont à peu près la même signification. « Bayer » est un équivalent de « bouche bée », mais il est très rarement employé. Il ne figure que dans une seule expression : « bayer aux corneilles » qui veut dire « rêvasser » ou « être dans les nuages ».

Exemples :

Depuis le départ d’Antoine, Marine ne cesse de bayer aux corneilles.

Arrêtez de bayer aux corneilles et remettez-vous au travail. On ne vous paie pas pour rêvasser !

J’ai bayé devant la nouvelle voiture de mon patron. Je voudrais bien la même.

Exercice d’application

Faites-vous maintenant la différence entre « bailler », « bâiller » et « bayer » ? Testons cela avec ces exercices d’orthographes :

Je pense qu’il y a quelque chose qui cloche : je ne cesse de … depuis ce matin.

bâiller
bailler
bayer

Correct !

Faux !

Tu as finalement décidé de … ta maison de campagne ? C’est une sage décision.

bâiller
bailler
bayer

Correct !

Faux !

Pauvre enfant, il … d’ennui. Il faut dire que cet exposé est loin d’être dynamique.

bâille
bailler
bayer

Correct !

Faux !

Elise … d’admiration devant la beauté de la Miss France.

bâiller
bailler
bayait

Correct !

Faux !

Si je n’avais pas goûté avant de payer, je serais rentrée avec du lait pourri. Ce marchand a failli me la … bonne.

bâiller
bailler
bayer

Correct !

Faux !

Partagez le quiz pour voir vos résultats !

Inscrivez-vous pour voir vos résultats

« Bailler », « Bâiller » et « Bayer » ?

J'ai eu %%score%% sur %%total%%.

%%description%%

%%description%%

Chargement...

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à consulter nos autres articles pour progresser en français.

Laisser un commentaire

Notez cet article

Inscrivez-vous ci-dessous pour : 

Être rappelé afin d’en savoir plus sur nos formations et votre éligibilité aux financements.


« Bailler », « Bâiller » et « Bayer » ?

Accueil / Grammaire française / « Bailler », « Bâiller » et « Bayer » ?
logo reponse faq

« Bailler » sans accent circonflexe veut dire « donner ». « Baîller » veut quant à lui dire ouvrir largement le bouche involontairement. « Bayer » est très peut utilisé en langue française, il est équivalent à dire « bouche bée ».

« Bailler », « bâiller » et « bayer », voilà trois homophones qui peuvent prêter à confusion. Trois mots qui existent tous, mais dont la signification n’est pas la même. Si les deux premiers nous sont familiers et leur orthographe très similaire, le troisième, quant à lui, est moins habituel. Comment les différencier ?

Quand utilise-t-on « bailler » en français ?

« Bailler » sans accent circonflexe est un dérivé du mot « bail » que nous connaissons surtout en matière immobilière. Il s’agit d’un contrat passé entre un bailleur et un locataire pour que ce dernier puisse disposer d’un bien moyennant une contrepartie financière. « Bail » et « bailler » sont des termes anciens, apparus au XVe siècle. Le verbe « bailler » signifie « donner ».

Exemples :

Mon père a autrefois baillé cet appartement à un riche héritier birman.

En faillite, Louis a dû bailler son automobile à son créancier.

Aujourd’hui, « bailler » ne s’utilise plus fréquemment et n’apparaît que dans l’expression « bailler bonne » ou « bailler belle », qui signifie « faire croire » ou « tromper ».

Exemples :

N’essaye surtout pas de me la bailler belle ! Je t’ai à l’œil.

Alain ne travaille plus avec André. Il l’a baillé bonne avec ses placements fictifs.

Vidéo explicative

Voici une vidéo explicative de la différence entre « bailler », « bâiller » et « bayer ». Cette vidéo a été réalisée par Deviens Orthophoniste.

Quand utilise-t-on « bâiller » en langue française ?

Le verbe « bâiller » s’écrit avec un accent circonflexe lorsqu’il veut dire « ouvrir largement la bouche involontairement ». Il vient du latin « bataculare » ou « batare » qui signifie « ouvrir la bouche ». « Bâiller » est une action involontaire qui accompagne généralement l’envie de dormir.

Exemples :

Je n’arrête pas de bâiller. Je n’ai dormi qu’à 2h du matin.

L’enfant bâille, il a sûrement envie de dormir.

Essaie d’être plus discret quand tu bâilles. C’est ennuyeux, mais c’est bientôt fini.

« Bâiller » est également utilisé pour indiquer un mauvais ajustement ou une chose qui est mal fermée, entrouverte.

Exemples :

Pourrais-tu bien fermer ces fenêtres qui bâillent ? Il fait froid.

On dirait que la jupe de Sophie bâille, ne trouves-tu pas ?

« Bâiller » a pour mots de la même famille « bâillonner », « bâillonnement » ou encore « bâillon ».

NB : L’accent circonflexe se place sur le « a » et non le « i ».

Quand utilise-t-on « bayer » en français ?

« Bayer » est un verbe que très peu d’entre nous connaissent. Il est souvent confondu avec « bâiller » avec un accent et pour cause, ils ont à peu près la même signification. « Bayer » est un équivalent de « bouche bée », mais il est très rarement employé. Il ne figure que dans une seule expression : « bayer aux corneilles » qui veut dire « rêvasser » ou « être dans les nuages ».

Exemples :

Depuis le départ d’Antoine, Marine ne cesse de bayer aux corneilles.

Arrêtez de bayer aux corneilles et remettez-vous au travail. On ne vous paie pas pour rêvasser !

J’ai bayé devant la nouvelle voiture de mon patron. Je voudrais bien la même.

Exercice d’application

Faites-vous maintenant la différence entre « bailler », « bâiller » et « bayer » ? Testons cela avec ces exercices d’orthographes :

Je pense qu’il y a quelque chose qui cloche : je ne cesse de … depuis ce matin.

bâiller
bailler
bayer

Correct !

Faux !

Tu as finalement décidé de … ta maison de campagne ? C’est une sage décision.

bâiller
bailler
bayer

Correct !

Faux !

Pauvre enfant, il … d’ennui. Il faut dire que cet exposé est loin d’être dynamique.

bâille
bailler
bayer

Correct !

Faux !

Elise … d’admiration devant la beauté de la Miss France.

bâiller
bailler
bayait

Correct !

Faux !

Si je n’avais pas goûté avant de payer, je serais rentrée avec du lait pourri. Ce marchand a failli me la … bonne.

bâiller
bailler
bayer

Correct !

Faux !

Partagez le quiz pour voir vos résultats !

Inscrivez-vous pour voir vos résultats

« Bailler », « Bâiller » et « Bayer » ?

J'ai eu %%score%% sur %%total%%.

%%description%%

%%description%%

Chargement...

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à consulter nos autres articles pour progresser en français.

Laisser un commentaire