« Quelque » ou « Quelques » ?

Accueil / Orthographe française / « Quelque » ou « Quelques » ?

L’emploi du mot « quelque » avec ou sans « s » se retrouve dans bon nombre de phrases dont nous reportons ici quelques exemples :

Je voudrais ajouter quelques remarques dans l’optique d’une critique constructive.

Je pense que la plaie se cicatrisera d’ici quelques jours.

Les quelque trois cents policiers n’ont pas pu contenir la foule de manifestants prêts à en découdre.

Ça me révolte de voir que quelques têtes brûlées arrivent à gâcher la fête de tout un lycée.

Quelque riches qu’ils soient, ils ne peuvent pas acheter la dignité des gens.

Ces exemples reportent aussi bien l’emploi de « quelque » invariable – employé comme adverbe – que l’utilisation de « quelques » – déterminant adjectif indéfini qui s’accorde en nombre avec le nom qu’il introduit.

 

L’emploi de « quelque » comme déterminant adjectif

« Quelque » comme adjectif s’accorde en nombre, et on l’utilise généralement au pluriel ainsi qu’on le voit dans les exemples suivants :

J’ai peur qu’il n’y ait quelques petites retouches à faire avant que le dossier soit vraiment finalisé.

Pourquoi n’as-tu pas rapporté les quelques consommables qui restaient ? Te voilà accusé de détournement de biens.

Quelques gouttes suffisent pour soulager ton œil meurtri. C’est un bon remède.

C’est tout ce que tu me rapportes ? Je ne vois que quelques broutilles sans importance !

 

« Quelque » employé comme adverbe

« Quelque » reste alors invariable et on peut le remplacer par « environ ». L’astuce est de repérer un adjectif numéral qui vient tout de suite après lui. Il sert alors indiquer une estimation, un nombre approximatif.

Exemples :

Il y a quelque six mois, ce haut responsable est venu visiter la région.

Il a bien englouti quelque quinze bouteilles de bière.

Le parc fait bien quelque trois kilomètres de pourtour.

Les quelque deux mille soldats que le gouvernement a alignés contre l’envahisseur ne font pas le poids contre une infanterie de quinze mille hommes.

Il faut toutefois souligner qu’il y a des exceptions à la règle, quand « quelque » est placé devant « cent » et « mille ». Il n’est alors plus un adverbe et s’accorde avec le mot qu’il introduit.

D’ailleurs, avec les noms dizaines, douzaine, centaines et milliers, millions et milliards, « quelque » doit obligatoirement s’accorder.

Exemples :

Ce n’est pas qu’une volée de moineaux, j’en compte bien quelques centaines.

S’il fallait compter sur quelques milliers de signatures pour faire aboutir nos doléances, il nous faut maintenant demander quelques centaines de milliers d’euros pour qu’on finalise le projet.

Son oncle lui donna quelques mille euros pour ses frais d’étude.

 

« Quelque » employé dans diverses locutions courantes

On retrouve l’emploi du mot « quelque » généralement adverbe dans des expressions que le langage courant utilise. Ainsi, à la place de « un peu » ou « assez », on utilise aussi « quelque peu. »

Exemples :

Votre attitude me semble quelque peu déplacée.

Il a autrefois quelque peu côtoyé les puissants de ce monde.

Je dois dire que j’ai été quelque peu gêné d’être pris dans l’engrenage de leur dispute.

À signaler aussi l’emploi de « quelque » suivi d’un adjectif et qui peut être remplacé par « si » ou « aussi ».

Exemples :

Quelque radin qu’il puisse être, il a un grand cœur et reste très humain.

Quelque loufoque que cette théorie puisse paraître, les faits semblent la corroborer.

Il n’y pourra rien changer quelque puissant qu’il soit.

Le langage courant compte également des expressions toutes faites :

Je pourrais être en quelque sorte votre garde du corps [je serais pour ainsi dire votre garde du corps].

Quelquefois, je me sens un peu triste de devoir vivre ici [Parfois, je me sens un peu triste de devoir vivre ici].

Quelque part dans l’univers, il y a sans doute un autre monde qui ressemble un peu au nôtre [à un endroit quelconque de l’univers, il y a sans doute un autre monde qui ressemble un peu au nôtre].

 

Comment écrire l’expression « quelque jours » en français ?

Les expressions comme « quelque jours » ou « quelque temps » ne prennent jamais de -s.

« Quelque » reste invariable. Écrire « quelque » au pluriel est une faute d’orthographe en français.

 

Exercice d’orthographe

Employez « quelque » ou « quelques » dans les phrases suivantes :

1) Je vous mets au défi de pouvoir le faire sortir de là ... autoritaires que vous puissiez être.

A : quelque
B : quelques

Correct !

Faux !

2) Il avait bien ... amis, mais ils semblent tous l’avoir oublié.

A : quelque
B : quelques

Correct !

Faux !

3) Où as-tu rangé les ... disques qui nous restaient ?

A : quelque
B : quelques

Correct !

Faux !

4) Vous en tirerez peut-être ... bénéfices, mais c’est bien peu probable.

A : quelque
B : quelques

Correct !

Faux !

5) Où allez-vous trouver les ... six cents euros que vous me devez ?

A : quelque
B : quelques

Correct !

Faux !

Partagez le quiz pour voir vos résultats !

Inscrivez-vous pour voir vos résultats

« Quelque » ou « quelques », quand utiliser l’un ou l’autre mot ?

J'ai eu %%score%% sur %%total%%.

%%description%%

%%description%%

Chargement...

Si vous souhaitez suivre d’autres cours gratuits d’orthographe française, consultez nos autres articles. L’espace commentaire est là pour vous, posez-vos questions !

Laisser un commentaire

Notez cet article

Inscrivez-vous ci-dessous pour : 

Être rappelé afin d’en savoir plus sur nos formations et votre éligibilité aux financements.


« Quelque » ou « Quelques » ?

Accueil / Orthographe française / « Quelque » ou « Quelques » ?
L’emploi du mot « quelque » avec ou sans « s » se retrouve dans bon nombre de phrases dont nous reportons ici quelques exemples :
Je voudrais ajouter quelques remarques dans l’optique d’une critique constructive. Je pense que la plaie se cicatrisera d’ici quelques jours. Les quelque trois cents policiers n’ont pas pu contenir la foule de manifestants prêts à en découdre. Ça me révolte de voir que quelques têtes brûlées arrivent à gâcher la fête de tout un lycée. Quelque riches qu’ils soient, ils ne peuvent pas acheter la dignité des gens.
Ces exemples reportent aussi bien l’emploi de « quelque » invariable – employé comme adverbe – que l’utilisation de « quelques » – déterminant adjectif indéfini qui s’accorde en nombre avec le nom qu’il introduit.  

L’emploi de « quelque » comme déterminant adjectif

« Quelque » comme adjectif s’accorde en nombre, et on l’utilise généralement au pluriel ainsi qu’on le voit dans les exemples suivants :
J’ai peur qu’il n’y ait quelques petites retouches à faire avant que le dossier soit vraiment finalisé. Pourquoi n’as-tu pas rapporté les quelques consommables qui restaient ? Te voilà accusé de détournement de biens. Quelques gouttes suffisent pour soulager ton œil meurtri. C’est un bon remède. C’est tout ce que tu me rapportes ? Je ne vois que quelques broutilles sans importance !
 

« Quelque » employé comme adverbe

« Quelque » reste alors invariable et on peut le remplacer par « environ ». L’astuce est de repérer un adjectif numéral qui vient tout de suite après lui. Il sert alors indiquer une estimation, un nombre approximatif. Exemples :
Il y a quelque six mois, ce haut responsable est venu visiter la région. Il a bien englouti quelque quinze bouteilles de bière. Le parc fait bien quelque trois kilomètres de pourtour. Les quelque deux mille soldats que le gouvernement a alignés contre l’envahisseur ne font pas le poids contre une infanterie de quinze mille hommes.
Il faut toutefois souligner qu’il y a des exceptions à la règle, quand « quelque » est placé devant « cent » et « mille ». Il n’est alors plus un adverbe et s’accorde avec le mot qu’il introduit. D’ailleurs, avec les noms dizaines, douzaine, centaines et milliers, millions et milliards, « quelque » doit obligatoirement s’accorder. Exemples :
Ce n’est pas qu’une volée de moineaux, j’en compte bien quelques centaines. S’il fallait compter sur quelques milliers de signatures pour faire aboutir nos doléances, il nous faut maintenant demander quelques centaines de milliers d’euros pour qu’on finalise le projet. Son oncle lui donna quelques mille euros pour ses frais d’étude.
 

« Quelque » employé dans diverses locutions courantes

On retrouve l’emploi du mot « quelque » généralement adverbe dans des expressions que le langage courant utilise. Ainsi, à la place de « un peu » ou « assez », on utilise aussi « quelque peu. » Exemples :
Votre attitude me semble quelque peu déplacée. Il a autrefois quelque peu côtoyé les puissants de ce monde. Je dois dire que j’ai été quelque peu gêné d’être pris dans l’engrenage de leur dispute.
À signaler aussi l’emploi de « quelque » suivi d’un adjectif et qui peut être remplacé par « si » ou « aussi ». Exemples :
Quelque radin qu’il puisse être, il a un grand cœur et reste très humain. Quelque loufoque que cette théorie puisse paraître, les faits semblent la corroborer. Il n’y pourra rien changer quelque puissant qu’il soit.
Le langage courant compte également des expressions toutes faites :
Je pourrais être en quelque sorte votre garde du corps [je serais pour ainsi dire votre garde du corps]. Quelquefois, je me sens un peu triste de devoir vivre ici [Parfois, je me sens un peu triste de devoir vivre ici]. Quelque part dans l’univers, il y a sans doute un autre monde qui ressemble un peu au nôtre [à un endroit quelconque de l’univers, il y a sans doute un autre monde qui ressemble un peu au nôtre].
 

Comment écrire l’expression « quelque jours » en français ?

Les expressions comme « quelque jours » ou « quelque temps » ne prennent jamais de -s. « Quelque » reste invariable. Écrire « quelque » au pluriel est une faute d’orthographe en français.  

Exercice d’orthographe

Employez « quelque » ou « quelques » dans les phrases suivantes :

1) Je vous mets au défi de pouvoir le faire sortir de là ... autoritaires que vous puissiez être.

A : quelque
B : quelques

Correct !

Faux !

2) Il avait bien ... amis, mais ils semblent tous l’avoir oublié.

A : quelque
B : quelques

Correct !

Faux !

3) Où as-tu rangé les ... disques qui nous restaient ?

A : quelque
B : quelques

Correct !

Faux !

4) Vous en tirerez peut-être ... bénéfices, mais c’est bien peu probable.

A : quelque
B : quelques

Correct !

Faux !

5) Où allez-vous trouver les ... six cents euros que vous me devez ?

A : quelque
B : quelques

Correct !

Faux !

Partagez le quiz pour voir vos résultats !

Inscrivez-vous pour voir vos résultats

« Quelque » ou « quelques », quand utiliser l’un ou l’autre mot ?

J'ai eu %%score%% sur %%total%%.

%%description%%

%%description%%

Chargement...

Si vous souhaitez suivre d’autres cours gratuits d’orthographe française, consultez nos autres articles. L’espace commentaire est là pour vous, posez-vos questions !

Laisser un commentaire