« Ça va » ou « Sa va » ?

Accueil / Orthographe française / « Ça va » ou « Sa va » ?

Tout d’abord, beaucoup de personnes écrivent « sa va » au lieu de « ça va », particulièrement sur les réseaux sociaux. Il peut s’agir de simple faute d’orthographe ou carrément d’un manque de maitrise de la grammaire. La confusion entre « ça va » et « sa va » à l’écrit vient surtout de la prononciation des mots « ça » et « sa ».

Ces deux mots se prononcent exactement de la même façon, mais ont un sens totalement différent. Il s’agit de ce qu’on appelle des « homophones ».

Quand écrire « ça » et « sa » ? Quelle différence y a-t-il entre les deux ? Vous trouverez toutes les réponses à ces questions à travers cet article.

 

Que signifie « ça va » ?

L’expression « ça va » est utilisée dans les conversations informelles de tous les jours, en particulier après la salutation. On peut poser la question « ça va ? » en synonyme à « est-ce que tu vas bien ? ».

Exemples :

A : Salut Marie. Ça va ?

B : Salut Anne ! Je vais bien, merci. Et toi ?

C’est aussi une façon familière de répondre à notre interlocuteur pour dire qu’on se porte bien. On peut également dire « ça va » lorsque rien de spécial ne se passe au niveau de la vie professionnelle, estudiantine ou familiale.

Exemples :

A : Bonjour, ça fait longtemps qu’on ne s’est pas vu. Comment vas-tu ?

B : Ça va bien merci, et toi ?

Ici, A cherche à obtenir des nouvelles de B, notamment de savoir s’il est en bonne santé ou encore de savoir ce qui se passe dans sa vie. En répondant par « ça va », B confirme que tout va bien en général ou qu’il ne veut pas révéler les détails de sa vie privée.

« Ça va » peut aussi s’utiliser dans le cas où une personne vous propose son aide et que vous refusez poliment.

Exemples :

A : Tu veux que je t’aide à porter ton sac ?

B : Non, ça va. Merci.

Ici, « ça va » est plutôt synonyme de « ça ira ».

 

Les sens du mot « ça »

Avant tout, « ça » est un pronom démonstratif, spécifiquement une écriture informelle de « cela ». Par définition, les pronoms démonstratifs désignent une chose à laquelle on se réfère sans préciser le nom.

Exemples :

Sais-tu comment ça marche ?

Aussi, qu’est-ce que c’est que ça ?

Ainsi, dans le premier exemple, le locuteur demande comment quelque chose fonctionne, particulièrement comment l’utiliser. Il peut s’agir d’un ordinateur, d’un appareil électroménager ou autre matériel.

Dans le second exemple, le locuteur est surpris par une chose ou une situation inattendue.

« Ça » est un pronom démonstratif « neutre », c’est-à-dire qu’il ne s’accorde jamais en genre et en nombre. Néanmoins, il ne faut pas confondre « ça » avec « çà » qui est un adverbe de lieu.

Exemple :

Je vois cette photo çà et là. (Ce qui signifie « je vois cette photo partout ».)

 

Le sens du mot « sa »

Ensuite, « sa » est un adjectif possessif qui exprime l’appartenance. Il s’agit du féminin de « son ».

Il est bon à savoir que les adjectifs possessifs sont toujours suivis d’un nom. Ils s’accordent en genre et en nombre au nom qui les suit.

Ainsi, « sa » est toujours suivi d’un nom au féminin et singulier.

Exemple :

Sa voiture est garée devant la maison.

Dans cet exemple, « la voiture » est un nom féminin singulier

Enfin, comme « sa » doit toujours être suivie d’un nom, « sa va » n’aurait jamais aucun sens. Il s’agit d’une orthographe fautive de « ça va » puisque « va » n’est pas un nom. C’est le verbe « aller » conjugué à la troisième personne du singulier, au présent de l’indicatif.

Exemples :

Il va en classe du lundi au vendredi.

Je pense qu’il va pleuvoir cette nuit.

 

Quiz : Testez votre compréhension en complétant les points

1) Est-ce que ... vous convient ?

A : sa
B : ça

Correct !

Faux !

2) Où as-tu trouvé ... ?

A : sa
B : ça

Correct !

Faux !

3) Maman m’a demandé si j’ai vu ... carte.

A : sa
B : ça

Correct !

Faux !

4) Avec cette méthode, j’espère que ... va marcher.

A : sa
B : ça

Correct !

Faux !

5) Il a oublié ... veste sur le canapé.

A : sa
B : ça

Correct !

Faux !

6) Oui, ... va, ne t’inquiète pas pour moi.

A : sa
B : ça

Correct !

Faux !

7) J’ai su que tu as raté tes examens. Est-ce que ... va ?

A : sa
B : ça

Correct !

Faux !

8) Notre professeur est rentré, ... femme ne va pas bien.

A : sa
B : ça

Correct !

Faux !

9) ... Maladie s’aggrave de jour en jour, je suis inquiète pour lui.

A : sa
B : ça

Correct !

Faux !

10) ... sent mauvais par ici, vous ne sentez pas ?

A : sa
B : ça

Correct !

Faux !

Partagez le quiz pour voir vos résultats !

Inscrivez-vous pour voir vos résultats

« Ça va » ou « sa va », quelle est l’orthographe correcte ?

J'ai eu %%score%% sur %%total%%.

%%description%%

%%description%%

Chargement...

 

Pour conclure, il est maintenant clair que « ça va » est l’orthographe correcte et vous n’aurez plus aucune hésitation au moment de l’écrire.

Pour améliorer votre français, n’hésitez pas à découvrir d’autres règles d’orthographe sur notre site !

Laisser un commentaire

5/5 - (1 vote)

Inscrivez-vous ci-dessous pour : 

Être rappelé afin d’en savoir plus sur nos formations et votre éligibilité aux financements.


« Ça va » ou « Sa va » ?

Accueil / Orthographe française / « Ça va » ou « Sa va » ?
Tout d’abord, beaucoup de personnes écrivent « sa va » au lieu de « ça va », particulièrement sur les réseaux sociaux. Il peut s’agir de simple faute d’orthographe ou carrément d’un manque de maitrise de la grammaire. La confusion entre « ça va » et « sa va » à l’écrit vient surtout de la prononciation des mots « ça » et « sa ». Ces deux mots se prononcent exactement de la même façon, mais ont un sens totalement différent. Il s’agit de ce qu’on appelle des « homophones ». Quand écrire « ça » et « sa » ? Quelle différence y a-t-il entre les deux ? Vous trouverez toutes les réponses à ces questions à travers cet article.  

Que signifie « ça va » ?

L’expression « ça va » est utilisée dans les conversations informelles de tous les jours, en particulier après la salutation. On peut poser la question « ça va ? » en synonyme à « est-ce que tu vas bien ? ». Exemples :
A : Salut Marie. Ça va ? B : Salut Anne ! Je vais bien, merci. Et toi ?
C’est aussi une façon familière de répondre à notre interlocuteur pour dire qu’on se porte bien. On peut également dire « ça va » lorsque rien de spécial ne se passe au niveau de la vie professionnelle, estudiantine ou familiale. Exemples :
A : Bonjour, ça fait longtemps qu’on ne s’est pas vu. Comment vas-tu ? B : Ça va bien merci, et toi ?
Ici, A cherche à obtenir des nouvelles de B, notamment de savoir s’il est en bonne santé ou encore de savoir ce qui se passe dans sa vie. En répondant par « ça va », B confirme que tout va bien en général ou qu’il ne veut pas révéler les détails de sa vie privée. « Ça va » peut aussi s’utiliser dans le cas où une personne vous propose son aide et que vous refusez poliment. Exemples :
A : Tu veux que je t’aide à porter ton sac ? B : Non, ça va. Merci.
Ici, « ça va » est plutôt synonyme de « ça ira ».  

Les sens du mot « ça »

Avant tout, « ça » est un pronom démonstratif, spécifiquement une écriture informelle de « cela ». Par définition, les pronoms démonstratifs désignent une chose à laquelle on se réfère sans préciser le nom. Exemples :
Sais-tu comment ça marche ? Aussi, qu’est-ce que c’est que ça ?
Ainsi, dans le premier exemple, le locuteur demande comment quelque chose fonctionne, particulièrement comment l’utiliser. Il peut s’agir d’un ordinateur, d’un appareil électroménager ou autre matériel. Dans le second exemple, le locuteur est surpris par une chose ou une situation inattendue. « Ça » est un pronom démonstratif « neutre », c’est-à-dire qu’il ne s’accorde jamais en genre et en nombre. Néanmoins, il ne faut pas confondre « ça » avec « çà » qui est un adverbe de lieu. Exemple :
Je vois cette photo çà et là. (Ce qui signifie « je vois cette photo partout ».)
 

Le sens du mot « sa »

Ensuite, « sa » est un adjectif possessif qui exprime l’appartenance. Il s’agit du féminin de « son ». Il est bon à savoir que les adjectifs possessifs sont toujours suivis d’un nom. Ils s’accordent en genre et en nombre au nom qui les suit. Ainsi, « sa » est toujours suivi d’un nom au féminin et singulier. Exemple :
Sa voiture est garée devant la maison.
Dans cet exemple, « la voiture » est un nom féminin singulier Enfin, comme « sa » doit toujours être suivie d’un nom, « sa va » n’aurait jamais aucun sens. Il s’agit d’une orthographe fautive de « ça va » puisque « va » n’est pas un nom. C’est le verbe « aller » conjugué à la troisième personne du singulier, au présent de l’indicatif. Exemples :
Il va en classe du lundi au vendredi. Je pense qu’il va pleuvoir cette nuit.
 

Quiz : Testez votre compréhension en complétant les points

1) Est-ce que ... vous convient ?

A : sa
B : ça

Correct !

Faux !

2) Où as-tu trouvé ... ?

A : sa
B : ça

Correct !

Faux !

3) Maman m’a demandé si j’ai vu ... carte.

A : sa
B : ça

Correct !

Faux !

4) Avec cette méthode, j’espère que ... va marcher.

A : sa
B : ça

Correct !

Faux !

5) Il a oublié ... veste sur le canapé.

A : sa
B : ça

Correct !

Faux !

6) Oui, ... va, ne t’inquiète pas pour moi.

A : sa
B : ça

Correct !

Faux !

7) J’ai su que tu as raté tes examens. Est-ce que ... va ?

A : sa
B : ça

Correct !

Faux !

8) Notre professeur est rentré, ... femme ne va pas bien.

A : sa
B : ça

Correct !

Faux !

9) ... Maladie s’aggrave de jour en jour, je suis inquiète pour lui.

A : sa
B : ça

Correct !

Faux !

10) ... sent mauvais par ici, vous ne sentez pas ?

A : sa
B : ça

Correct !

Faux !

Partagez le quiz pour voir vos résultats !

Inscrivez-vous pour voir vos résultats

« Ça va » ou « sa va », quelle est l’orthographe correcte ?

J'ai eu %%score%% sur %%total%%.

%%description%%

%%description%%

Chargement...

  Pour conclure, il est maintenant clair que « ça va » est l’orthographe correcte et vous n’aurez plus aucune hésitation au moment de l’écrire. Pour améliorer votre français, n’hésitez pas à découvrir d’autres règles d’orthographe sur notre site !

Laisser un commentaire