Qu’est-ce que le complément circonstanciel ?

Accueil / Grammaire française / Qu’est-ce que le complément circonstanciel ?
logo reponse faq

Le complétement circonstanciel permet de donner des précisions sur un fait évoqué dans la même phrase. Il traite un moment, un lieu, une cause, un but ou du moyen.

Le complément circonstanciel est un mot ou un groupe de mots qui donne les précisions nécessaires sur le fait évoqué dans la phrase. Il indique alors les circonstances dans lesquelles le fait évoqué se passe en répondant à la question quand, où, comment l’action se déroule.

Le complément circonstanciel traite ainsi du moment, du lieu, de la manière, de la cause, du but ou du moyen de l’action décrite dans la phrase.

D’une manière générale, les compléments circonstanciels peuvent être supprimés ou déplacés au sein de la phrase sans que le sens ne soit altéré. Dans beaucoup de cas, ils peuvent être introduits par une préposition, mais pas toujours.

La nature du complément circonstanciel est variée : nom ou groupe nominal, groupe prépositionnel, subordonnée conjonctive, subordonnée participiale, adverbe, ou gérondif.

Le complément circonstanciel de temps en français

Le complément circonstanciel introduit une circonstance, ici, le temps. Il précise ainsi un élément du cadre dans lequel le fait évoqué se passe.

Exemple :

Ce matin, dans la cuisine, j’ai écrasé un cafard.

Dans cette phrase, « ce matin » indique quand le fait s’est déroulé. « Dans la cuisine » indique le lieu où le fait évoqué s’est déroulé. La phrase minimale est « j’ai écrasé un cafard. » Le complément circonstanciel permet d’avoir une phrase étendue : « Ce matin, dans la cuisine, j’ai écrasé un cafard ».

Le complément circonstanciel de temps peut indiquer :

  • La date : nous dînerons à vingt heures. [Elle peut être précise ou approximative : Avant de dormir, il faut se brosser les dents.]
  • La durée : nous avons veillé pendant trois nuits avant qu’ils n’arrivent.

Voici quelques prépositions qui introduisent un groupe prépositionnel complément circonstanciel de temps :

  • Pour la date : à, dès, avant, après, au début de, au milieu de, à la fin de, avant de, lors de, à partir de, aux environs de, non loin de, vers…
  • Pour la durée : durant, pendant, au long de, depuis, en, pour…

Le complément circonstanciel de lieu en langue française

Le complément circonstanciel de lieu apporte les précisions sur l’endroit où l’action se déroule.

Exemples :

J’ai écrasé un cafard dans la cuisine.

Il prend un whisky bien tassé au bord de la piscine

La nature du complément circonstanciel de lieu est, elle aussi, variée.

Exemples :

Groupe prépositionnel : Il sirote son whisky au bord de la piscine.

Groupe nominal : Il habite rue Montparnasse.

Adverbe : Il est tombé ici.

Subordonnée relative substantive : Il peut aller où il veut.

Voici quelques prépositions introduisant un groupe prépositionnel complément circonstanciel de lieu :

  • Indiquant la position : à, dans, devant, derrière, sur, sous, contre, à côté de …
  • Indiquant la direction : jusqu’à, vers…
  • Indiquant l’origine : depuis, de, dès, de devant, de derrière…
  • Indiquant le passage : par, à travers, via, par-dessus, par-dessous …

Le complément circonstanciel de but en français

Le complément circonstanciel de but détermine l’objectif, la finalité ou l’intention de l’action.

Exemples :

Je vous ai préparé des couvertures pour vous réchauffer.

Le chauffeur a roulé très vite pour ne pas arriver en retard.

Vidéo explicative

Voici une vidéo explicative des différents complétements circonstanciels.  Cette vidéo a été réalisée par Maitre Jack.

 

La nature du complément circonstanciel de but en langue française

  • En tant que groupe prépositionnel : La chambre sera nettoyée pour le confort des invités.
  • En tant que subordonnée conjonctive : Nous arrangeons la salle pour que tous les invités puissent y entrer.

Le groupe prépositionnel complément circonstanciel de but se construit avec pour, afin de, en vue de, de façon à …

Qu’est-ce que le complément circonstanciel de condition en français

On est en présence d’un complément circonstanciel de condition quand il faut qu’un fait se réalise pour que l’action ait lieu.

Exemple :

Si je touche la prime d’efficacité, je pourrai m’acheter la moto dont je rêve depuis longtemps.

La nature que peut avoir un complément circonstanciel de condition

Groupe prépositionnel : En cas d’insuffisance de fonds, faites appel à notre sponsor.

Subordonnée conjonctive : Si les fonds manquent, envoyez une délégation auprès de nos bailleurs.

Subordonnée participiale : L’heure de l’enregistrement des bagages passée, nous n’avons plus qu’à attendre le prochain vol.

Gérondif : En coupant par ce raccourci, nous ne raterions pas le train.

Le groupe prépositionnel complément circonstanciel de condition se construit avec à condition de, en cas de, à moins de …

Le complément circonstanciel de comparaison en français

Le complément circonstanciel de comparaison fait intervenir une analogie entre deux éléments.

Exemples :

Arrête de gigoter comme un forcené.

Cesse de faire le pitre comme un singe.

La nature du complément circonstanciel de comparaison

  • Groupe prépositionnel : Tenez bien le ballon pour pouvoir le lancer à la manière des professionnels.
  • Subordonnée conjonctive : Il aime bien bichonner la voiture comme le fait son père à chaque temps libre.

Le groupe prépositionnel complément circonstanciel de comparaison se construit avec à la manière de, comme, à l’instar de, à l’exemple de…

Les compléments circonstanciels de moyen, de manière et d’accompagnement

Exemples :

Il travaille avec un ordinateur de dernière génération.

Il travaille avec entrain.

Il travaille avec ses collègues.

La distinction entre complément circonstanciel de moyen, de manière et d’accompagnement est parfois difficile à faire.

Il travaille avec un ordinateur veut dire que la réalisation de l’action est possible. Son ordinateur vient à bout de toutes les tâches qu’il lui fait faire. Ici, on a affaire au complément circonstanciel de moyen.

Il travaille avec entrain définit l’état d’esprit dans lequel il accomplit son travail : avec entrain est un complément circonstanciel de manière.

Il travaille avec ses collègues décrit que ses collègues accomplissent le travail en même temps que lui : c’est donc un complément circonstanciel d’accompagnement.

Les compléments circonstanciels de cause et de conséquence en français

La frontière est parfois difficile à trouver entre complément circonstanciel de cause ou complément circonstanciel de conséquence.

Exemples :

Il s’est tellement dépensé pendant le match qu’il ne peut plus bouger.

Il ne peut plus bouger parce qu’il s’est beaucoup dépensé.

Le rapport entre « s’être beaucoup dépensé » et « ne plus pouvoir bouger » est indiscutable. Il y a une relation de cause à effet. L’effort est la cause de l’incapacité de bouger ; son incapacité de bouger est la conséquence de son effort.

  • Le complément circonstanciel « qu’il ne peut plus bouger » indique l’effet : c’est le complément circonstanciel de conséquence.
  • Le complément circonstanciel « parce qu’il s’est tellement dépensé » indique la cause : c’est le complément circonstanciel de cause.

La nature du complément circonstanciel de cause en français

  • Groupe prépositionnel : En raison du risque d’éboulement, la route est coupée.
  • Subordonnée conjonctive : La route est coupée parce qu’il y a un réel risque d’éboulement.
  • Subordonnée participiale : L’éboulement étant en cours, la route est coupée.
  • Gérondif : En voyant le risque d’éboulement, les autorités ont coupé la route.

Le groupe prépositionnel complément circonstanciel de cause se construit avec pour, à cause de, en raison de, etc.

La nature du complément circonstanciel de conséquence en langue française

  • Subordonnée conjonctive : Elle est tellement jolie que tout le monde se retourne à son passage
  • Groupe prépositionnel : Il crie à en avoir la voix cassée.

Le groupe prépositionnel complément circonstanciel de conséquence se construit avec à, au point de, jusqu’à… Il est toujours composé d’un infinitif ou d’un groupe infinitif.

Exercices d’application

De quel complément circonstanciel s’agit-il ?

Il a insidieusement ajouté certaines expressions dans la lettre pour jeter le trouble.

complément circonstanciel de manière
complément circonstanciel de conséquence
complément circonstanciel de but

Correct !

Faux !

J’ai tellement mangé que j’en suis malade.

complément circonstanciel de manière
complément circonstanciel de conséquence
complément circonstanciel de but

Correct !

Faux !

Le local sera réaménagé pour contenir tout le matériel de travail.

complément circonstanciel de manière
complément circonstanciel de conséquence
complément circonstanciel de but

Correct !

Faux !

Il a insidieusement ajouté certaines expressions dans la lettre pour jeter le trouble.

complément circonstanciel de condition
complément circonstanciel de conséquence
complément circonstanciel de but

Correct !

Faux !

L’accident est survenu hier.

complément circonstanciel de condition
complément circonstanciel de manière
complément circonstanciel de temps

Correct !

Faux !

Il mange goulûment.

complément circonstanciel de condition
complément circonstanciel de manière
complément circonstanciel de but

Correct !

Faux !

Partagez le quiz pour voir vos résultats !

Inscrivez-vous pour voir vos résultats

Qu’est-ce que le complément circonstanciel ?

J'ai eu %%score%% sur %%total%%.

%%description%%

%%description%%

Chargement...

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à consulter nos autres articles pour progresser en français.

Laisser un commentaire

4/5 - (1 vote)

Inscrivez-vous ci-dessous pour : 

Être rappelé afin d’en savoir plus sur nos formations et votre éligibilité aux financements.


Qu’est-ce que le complément circonstanciel ?

Accueil / Grammaire française / Qu’est-ce que le complément circonstanciel ?
logo reponse faq

Le complétement circonstanciel permet de donner des précisions sur un fait évoqué dans la même phrase. Il traite un moment, un lieu, une cause, un but ou du moyen.

Le complément circonstanciel est un mot ou un groupe de mots qui donne les précisions nécessaires sur le fait évoqué dans la phrase. Il indique alors les circonstances dans lesquelles le fait évoqué se passe en répondant à la question quand, où, comment l’action se déroule.

Le complément circonstanciel traite ainsi du moment, du lieu, de la manière, de la cause, du but ou du moyen de l’action décrite dans la phrase.

D’une manière générale, les compléments circonstanciels peuvent être supprimés ou déplacés au sein de la phrase sans que le sens ne soit altéré. Dans beaucoup de cas, ils peuvent être introduits par une préposition, mais pas toujours.

La nature du complément circonstanciel est variée : nom ou groupe nominal, groupe prépositionnel, subordonnée conjonctive, subordonnée participiale, adverbe, ou gérondif.

Le complément circonstanciel de temps en français

Le complément circonstanciel introduit une circonstance, ici, le temps. Il précise ainsi un élément du cadre dans lequel le fait évoqué se passe.

Exemple :

Ce matin, dans la cuisine, j’ai écrasé un cafard.

Dans cette phrase, « ce matin » indique quand le fait s’est déroulé. « Dans la cuisine » indique le lieu où le fait évoqué s’est déroulé. La phrase minimale est « j’ai écrasé un cafard. » Le complément circonstanciel permet d’avoir une phrase étendue : « Ce matin, dans la cuisine, j’ai écrasé un cafard ».

Le complément circonstanciel de temps peut indiquer :

  • La date : nous dînerons à vingt heures. [Elle peut être précise ou approximative : Avant de dormir, il faut se brosser les dents.]
  • La durée : nous avons veillé pendant trois nuits avant qu’ils n’arrivent.

Voici quelques prépositions qui introduisent un groupe prépositionnel complément circonstanciel de temps :

  • Pour la date : à, dès, avant, après, au début de, au milieu de, à la fin de, avant de, lors de, à partir de, aux environs de, non loin de, vers…
  • Pour la durée : durant, pendant, au long de, depuis, en, pour…

Le complément circonstanciel de lieu en langue française

Le complément circonstanciel de lieu apporte les précisions sur l’endroit où l’action se déroule.

Exemples :

J’ai écrasé un cafard dans la cuisine.

Il prend un whisky bien tassé au bord de la piscine

La nature du complément circonstanciel de lieu est, elle aussi, variée.

Exemples :

Groupe prépositionnel : Il sirote son whisky au bord de la piscine.

Groupe nominal : Il habite rue Montparnasse.

Adverbe : Il est tombé ici.

Subordonnée relative substantive : Il peut aller où il veut.

Voici quelques prépositions introduisant un groupe prépositionnel complément circonstanciel de lieu :

  • Indiquant la position : à, dans, devant, derrière, sur, sous, contre, à côté de …
  • Indiquant la direction : jusqu’à, vers…
  • Indiquant l’origine : depuis, de, dès, de devant, de derrière…
  • Indiquant le passage : par, à travers, via, par-dessus, par-dessous …

Le complément circonstanciel de but en français

Le complément circonstanciel de but détermine l’objectif, la finalité ou l’intention de l’action.

Exemples :

Je vous ai préparé des couvertures pour vous réchauffer.

Le chauffeur a roulé très vite pour ne pas arriver en retard.

Vidéo explicative

Voici une vidéo explicative des différents complétements circonstanciels.  Cette vidéo a été réalisée par Maitre Jack.

 

La nature du complément circonstanciel de but en langue française

  • En tant que groupe prépositionnel : La chambre sera nettoyée pour le confort des invités.
  • En tant que subordonnée conjonctive : Nous arrangeons la salle pour que tous les invités puissent y entrer.

Le groupe prépositionnel complément circonstanciel de but se construit avec pour, afin de, en vue de, de façon à …

Qu’est-ce que le complément circonstanciel de condition en français

On est en présence d’un complément circonstanciel de condition quand il faut qu’un fait se réalise pour que l’action ait lieu.

Exemple :

Si je touche la prime d’efficacité, je pourrai m’acheter la moto dont je rêve depuis longtemps.

La nature que peut avoir un complément circonstanciel de condition

Groupe prépositionnel : En cas d’insuffisance de fonds, faites appel à notre sponsor.

Subordonnée conjonctive : Si les fonds manquent, envoyez une délégation auprès de nos bailleurs.

Subordonnée participiale : L’heure de l’enregistrement des bagages passée, nous n’avons plus qu’à attendre le prochain vol.

Gérondif : En coupant par ce raccourci, nous ne raterions pas le train.

Le groupe prépositionnel complément circonstanciel de condition se construit avec à condition de, en cas de, à moins de …

Le complément circonstanciel de comparaison en français

Le complément circonstanciel de comparaison fait intervenir une analogie entre deux éléments.

Exemples :

Arrête de gigoter comme un forcené.

Cesse de faire le pitre comme un singe.

La nature du complément circonstanciel de comparaison

  • Groupe prépositionnel : Tenez bien le ballon pour pouvoir le lancer à la manière des professionnels.
  • Subordonnée conjonctive : Il aime bien bichonner la voiture comme le fait son père à chaque temps libre.

Le groupe prépositionnel complément circonstanciel de comparaison se construit avec à la manière de, comme, à l’instar de, à l’exemple de…

Les compléments circonstanciels de moyen, de manière et d’accompagnement

Exemples :

Il travaille avec un ordinateur de dernière génération.

Il travaille avec entrain.

Il travaille avec ses collègues.

La distinction entre complément circonstanciel de moyen, de manière et d’accompagnement est parfois difficile à faire.

Il travaille avec un ordinateur veut dire que la réalisation de l’action est possible. Son ordinateur vient à bout de toutes les tâches qu’il lui fait faire. Ici, on a affaire au complément circonstanciel de moyen.

Il travaille avec entrain définit l’état d’esprit dans lequel il accomplit son travail : avec entrain est un complément circonstanciel de manière.

Il travaille avec ses collègues décrit que ses collègues accomplissent le travail en même temps que lui : c’est donc un complément circonstanciel d’accompagnement.

Les compléments circonstanciels de cause et de conséquence en français

La frontière est parfois difficile à trouver entre complément circonstanciel de cause ou complément circonstanciel de conséquence.

Exemples :

Il s’est tellement dépensé pendant le match qu’il ne peut plus bouger.

Il ne peut plus bouger parce qu’il s’est beaucoup dépensé.

Le rapport entre « s’être beaucoup dépensé » et « ne plus pouvoir bouger » est indiscutable. Il y a une relation de cause à effet. L’effort est la cause de l’incapacité de bouger ; son incapacité de bouger est la conséquence de son effort.

  • Le complément circonstanciel « qu’il ne peut plus bouger » indique l’effet : c’est le complément circonstanciel de conséquence.
  • Le complément circonstanciel « parce qu’il s’est tellement dépensé » indique la cause : c’est le complément circonstanciel de cause.

La nature du complément circonstanciel de cause en français

  • Groupe prépositionnel : En raison du risque d’éboulement, la route est coupée.
  • Subordonnée conjonctive : La route est coupée parce qu’il y a un réel risque d’éboulement.
  • Subordonnée participiale : L’éboulement étant en cours, la route est coupée.
  • Gérondif : En voyant le risque d’éboulement, les autorités ont coupé la route.

Le groupe prépositionnel complément circonstanciel de cause se construit avec pour, à cause de, en raison de, etc.

La nature du complément circonstanciel de conséquence en langue française

  • Subordonnée conjonctive : Elle est tellement jolie que tout le monde se retourne à son passage
  • Groupe prépositionnel : Il crie à en avoir la voix cassée.

Le groupe prépositionnel complément circonstanciel de conséquence se construit avec à, au point de, jusqu’à… Il est toujours composé d’un infinitif ou d’un groupe infinitif.

Exercices d’application

De quel complément circonstanciel s’agit-il ?

Il a insidieusement ajouté certaines expressions dans la lettre pour jeter le trouble.

complément circonstanciel de manière
complément circonstanciel de conséquence
complément circonstanciel de but

Correct !

Faux !

J’ai tellement mangé que j’en suis malade.

complément circonstanciel de manière
complément circonstanciel de conséquence
complément circonstanciel de but

Correct !

Faux !

Le local sera réaménagé pour contenir tout le matériel de travail.

complément circonstanciel de manière
complément circonstanciel de conséquence
complément circonstanciel de but

Correct !

Faux !

Il a insidieusement ajouté certaines expressions dans la lettre pour jeter le trouble.

complément circonstanciel de condition
complément circonstanciel de conséquence
complément circonstanciel de but

Correct !

Faux !

L’accident est survenu hier.

complément circonstanciel de condition
complément circonstanciel de manière
complément circonstanciel de temps

Correct !

Faux !

Il mange goulûment.

complément circonstanciel de condition
complément circonstanciel de manière
complément circonstanciel de but

Correct !

Faux !

Partagez le quiz pour voir vos résultats !

Inscrivez-vous pour voir vos résultats

Qu’est-ce que le complément circonstanciel ?

J'ai eu %%score%% sur %%total%%.

%%description%%

%%description%%

Chargement...

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à consulter nos autres articles pour progresser en français.

Laisser un commentaire