« Prodigue » ou « Prodige » ?

Accueil / Grammaire française / « Prodigue » ou « Prodige » ?
logo reponse faq

« Prodigue » est en français une personne généreuse, qui donne beaucoup, quant à « prodige » est un nom masculin définit un fait extraordinaire.

« Prodigue » et « prodige » sont deux mots très proches dans leur orthographe et dans leur lecture. La seule différence dans leur graphie est le –u qui fait que « prodigue » se prononce comme « la ligue » tandis que « prodige » se prononce comme « la luge ».

Quoique paronymes, leurs significations sont tout à fait différentes. Si l’un (prodigue) vient du latin prodigere qui signifie « pousser en avant », l’autre vient lui aussi du latin prodigium qui veut dire événement prodigieux ou chose merveilleuse.

Que veut dire l’adjectif « prodigue » en français ?

Le sens de « prodigue » est dépensier, voire gaspilleur. Quelqu’un de prodigue est celui qui donne beaucoup. C’est une personne généreuse.

Exemples :

Le fils prodigue a dépensé tout son héritage sans compter.

Ce couple est trop prodigue pour pouvoir faire des économies.

Un mari avare et une femme prodigue ne feront pas bon ménage.

Quand on dit que les parents sont prodigues en conseils, cela veut dire qu’ils les donnent en abondance et ils ne craignent pas d’en donner trop.

A père avare, fils prodigue : doit-on comprendre par cet adage que le père est tellement avare que quelque dépense que le fils fait, il la trouvera toujours excessive ou est-ce qu’il faut comprendre que parce que le père est avare, la réaction du fils est d’être très dépensier ?

L’emploi du substantif confirme le sens donné à l’adjectif prodigue :

Ses amis ont beaucoup profité de la prodigalité du fils-à-papa, car celui-ci a été prodigue de son bien pour contenter ses compagnons de débauche.

Dans la compréhension populaire, l’enfant prodigue est celui qui quitte le foyer familial pour ensuite rater sa vie et revenir au bercail parental. Les Saintes Écritures relatent l’histoire du fils qui, après avoir dilapidé sa part d’héritage, retourne chez son père qui l’accueille à bras ouverts.

prodigue

Que veut dire le nom « prodige » en langue française ?

A la différence de « prodigue » qui est un adjectif, « prodige » est un nom masculin qui définit un événement ou un fait extraordinaire qui dépasse l’entendement. A la limite, on conçoit cet événement ou cet acte comme surnaturel et miraculeux. De fait, le mot est passé pour décrire une personne extraordinaire par ses talents.

L’enfant prodige fait des choses qui sont bien trop en avance pour son âge. Mozart était par exemple un enfant prodige, car dès l’âge de 7 ans, il confirme son talent dans les spectacles qu’il a tenus dans toute l’Europe du XVIIIe siècle. Musicien de génie, sa virtuosité était inégalée au piano comme au violon. Les amateurs de musique lui reconnaissent des œuvres de qualité exceptionnelle pour le concerto, la symphonie et la sonate.

Le mot « prodige » est soit utilisé seul pour marquer un fait exceptionnel soit employé avec le mot enfant. Le mot « prodige » est alors juxtaposé à « enfant » pour bien marquer le caractère extraordinaire du fait. L’enfant associé à l’idée de naïveté et d’apprentissage se démarque ainsi de ses pairs et de la conception générale.

L’enfant prodige a réussi à dénouer les problèmes mathématiques sur lesquels beaucoup de scientifiques ont buté.

L’enfant prodige est donc l’enfant très doué et qui s’avère très en avance dans un ou plusieurs domaines.

« Prodige » peut également être employé pour décrire une chose qui a toutes les qualités ou dont la qualité n’est nulle part ailleurs égalée.

Le transistor, prodige de la technologie du début du XXe siècle, est aujourd’hui largement dépassé par d’autres trouvailles.

Exercices d’application :

Sélectionnez la bonne réponse entre « prodigue » ou « prodige »

De retour à sa ville natale, l’enfant … a eu droit aux honneurs des autorités municipales.

prodige
prodigue

Correct !

Faux !

La solution à ce problème épineux dépend de l’intervention de l’enfant … .

prodige
prodigue

Correct !

Faux !

L’expert s’occupe de redresser l’entreprise et … des conseils au personnel.

prodige
prodigue

Correct !

Faux !

Le retour du fils … a été maintes fois commenté.

prodige
prodigue

Correct !

Faux !

Le coach … des conseils à toute l’équipe.

prodige
prodigue

Correct !

Faux !

La roue a été un … du progrès dans la Haute Antiquité.

prodige
prodigue

Correct !

Faux !

Partagez le quiz pour voir vos résultats !

Inscrivez-vous pour voir vos résultats

« Prodigue » ou « Prodige » ?

J'ai eu %%score%% sur %%total%%.

%%description%%

%%description%%

Chargement...

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à consulter nos autres articles pour progresser en français.

Laisser un commentaire

Notez cet article

Inscrivez-vous ci-dessous pour : 

Être rappelé afin d’en savoir plus sur nos formations et votre éligibilité aux financements.


« Prodigue » ou « Prodige » ?

Accueil / Grammaire française / « Prodigue » ou « Prodige » ?
logo reponse faq

« Prodigue » est en français une personne généreuse, qui donne beaucoup, quant à « prodige » est un nom masculin définit un fait extraordinaire.

« Prodigue » et « prodige » sont deux mots très proches dans leur orthographe et dans leur lecture. La seule différence dans leur graphie est le –u qui fait que « prodigue » se prononce comme « la ligue » tandis que « prodige » se prononce comme « la luge ».

Quoique paronymes, leurs significations sont tout à fait différentes. Si l’un (prodigue) vient du latin prodigere qui signifie « pousser en avant », l’autre vient lui aussi du latin prodigium qui veut dire événement prodigieux ou chose merveilleuse.

Que veut dire l’adjectif « prodigue » en français ?

Le sens de « prodigue » est dépensier, voire gaspilleur. Quelqu’un de prodigue est celui qui donne beaucoup. C’est une personne généreuse.

Exemples :

Le fils prodigue a dépensé tout son héritage sans compter.

Ce couple est trop prodigue pour pouvoir faire des économies.

Un mari avare et une femme prodigue ne feront pas bon ménage.

Quand on dit que les parents sont prodigues en conseils, cela veut dire qu’ils les donnent en abondance et ils ne craignent pas d’en donner trop.

A père avare, fils prodigue : doit-on comprendre par cet adage que le père est tellement avare que quelque dépense que le fils fait, il la trouvera toujours excessive ou est-ce qu’il faut comprendre que parce que le père est avare, la réaction du fils est d’être très dépensier ?

L’emploi du substantif confirme le sens donné à l’adjectif prodigue :

Ses amis ont beaucoup profité de la prodigalité du fils-à-papa, car celui-ci a été prodigue de son bien pour contenter ses compagnons de débauche.

Dans la compréhension populaire, l’enfant prodigue est celui qui quitte le foyer familial pour ensuite rater sa vie et revenir au bercail parental. Les Saintes Écritures relatent l’histoire du fils qui, après avoir dilapidé sa part d’héritage, retourne chez son père qui l’accueille à bras ouverts.

prodigue

Que veut dire le nom « prodige » en langue française ?

A la différence de « prodigue » qui est un adjectif, « prodige » est un nom masculin qui définit un événement ou un fait extraordinaire qui dépasse l’entendement. A la limite, on conçoit cet événement ou cet acte comme surnaturel et miraculeux. De fait, le mot est passé pour décrire une personne extraordinaire par ses talents.

L’enfant prodige fait des choses qui sont bien trop en avance pour son âge. Mozart était par exemple un enfant prodige, car dès l’âge de 7 ans, il confirme son talent dans les spectacles qu’il a tenus dans toute l’Europe du XVIIIe siècle. Musicien de génie, sa virtuosité était inégalée au piano comme au violon. Les amateurs de musique lui reconnaissent des œuvres de qualité exceptionnelle pour le concerto, la symphonie et la sonate.

Le mot « prodige » est soit utilisé seul pour marquer un fait exceptionnel soit employé avec le mot enfant. Le mot « prodige » est alors juxtaposé à « enfant » pour bien marquer le caractère extraordinaire du fait. L’enfant associé à l’idée de naïveté et d’apprentissage se démarque ainsi de ses pairs et de la conception générale.

L’enfant prodige a réussi à dénouer les problèmes mathématiques sur lesquels beaucoup de scientifiques ont buté.

L’enfant prodige est donc l’enfant très doué et qui s’avère très en avance dans un ou plusieurs domaines.

« Prodige » peut également être employé pour décrire une chose qui a toutes les qualités ou dont la qualité n’est nulle part ailleurs égalée.

Le transistor, prodige de la technologie du début du XXe siècle, est aujourd’hui largement dépassé par d’autres trouvailles.

Exercices d’application :

Sélectionnez la bonne réponse entre « prodigue » ou « prodige »

De retour à sa ville natale, l’enfant … a eu droit aux honneurs des autorités municipales.

prodige
prodigue

Correct !

Faux !

La solution à ce problème épineux dépend de l’intervention de l’enfant … .

prodige
prodigue

Correct !

Faux !

L’expert s’occupe de redresser l’entreprise et … des conseils au personnel.

prodige
prodigue

Correct !

Faux !

Le retour du fils … a été maintes fois commenté.

prodige
prodigue

Correct !

Faux !

Le coach … des conseils à toute l’équipe.

prodige
prodigue

Correct !

Faux !

La roue a été un … du progrès dans la Haute Antiquité.

prodige
prodigue

Correct !

Faux !

Partagez le quiz pour voir vos résultats !

Inscrivez-vous pour voir vos résultats

« Prodigue » ou « Prodige » ?

J'ai eu %%score%% sur %%total%%.

%%description%%

%%description%%

Chargement...

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à consulter nos autres articles pour progresser en français.

Laisser un commentaire