« Deuxième » ou « Second » ?

Accueil / Grammaire française /  « Deuxième » ou « Second » ?
logo reponse faq

« Deuxième » est un adjectif numéral, il est utilisé pour énumérer des choses ou exprimer une position, tendis que « second » est aussi un adjectif numéral mais son utilisation est un peu différente, il est utilisé quand il n’y a pas forcément de suite après l’énumération. Exemple « J’ai participé à la seconde guerre mondiale. », ici on sait qu’il n’y a pas eu de troisième guerre mondiale donc on utilise seconde.

« Deuxième » et « second » sont deux expressions que nous utilisons souvent au quotidien, parfois à tort. Si les deux désignent la même position, l’idée véhiculée n’est pas la même. Dire d’un coureur qu’il est arrivé deuxième et dire qu’il est arrivé second n’est pas la même chose. On vous explique pourquoi.

Quand emploie-t-on « deuxième » en français ?

En langue française « deuxième » est un adjectif numéral ordinal qui vient juste après « premier ». En termes plus simples, « deuxième » veut dire « numéro 2 ». Ce mot est donc utilisé pour énumérer des choses ou pour exprimer une position.

Exemples :

J’ai encore faim alors que c’est mon deuxième sandwich de la journée.

Louis est arrivé deuxième au concours d’écriture de son école.

La cuisine ? C’est la deuxième porte à droite.

Annie est finalement partie voir le professeur Damien. Elle avait besoin d’un deuxième avis médical avant l’opération.

Que le nom qu’il qualifie soit au masculin ou au féminin, « deuxième » reste invariable. On dit par exemple une deuxième fois et un deuxième membre. Par contre, au pluriel, comme la plupart des mots, il prend un « -s » final pour devenir « deuxièmes ».

« Deuxième » est employé pour exprimer le rang numéro 2. Mais la subtilité de sa différence avec « second » réside dans le fait que s« deuxième » implique qu’il y ait d’autres éléments après le numéro 2. C’est-à-dire qu’il y au moins un numéro 3, plus s’il y a lieu.

Exemples :

Didier a fini d’écrire le deuxième chapitre de son roman. Il travaille désormais sur le troisième.

Des quatre candidates, j’aurais choisi celle qui est passée en deuxième, mais ça ne tient qu’à moi.

Être arrivé deuxième sur dix participants est déjà un exploit. La première place sera à toi la prochaine fois si tu continues sur cette lancée.

Vidéo explicative

Voici une vidéo explicative d’orthographe entre « Deuxième » et « second ». Cette vidéo a été réalisée par Français Authentique.

 

Quand faut-il utiliser « second » en français ?

Comme « deuxième », « second » est aussi un adjectif numéral ordinal. Il vient également après « premier », donc exprime le rang numéro 2. Mais pourquoi fait-on la nuance entre ces deux expressions ?

Pour certains « second » serait la forme de « deuxième » dans le langage soutenu. Les deux expressions sont pourtant apparues quasiment à la même époque. « Second » est arrivé au XIIIe siècle tandis que « deuxième » au XIVe. Cette raison n’est pas réellement considérée valable pour souligner la différence, même s’il est vrai que dire « second » paraît plus distingué. Mais la raison retenue pour nuancer les deux mots réside dans le nombre d’éléments énumérés. Si « deuxième » implique qu’il y ait un troisième, un quatrième ou un centième élément, « second », quant à lui, n’en exige que deux.

Exemples :

Henry et Solène ont deux fils. Le premier est médecin tandis que le second est pilote de ligne.

Le second tour opposera les candidats ayant obtenu le plus de voix. Si aucun d’entre eux n’obtient la majorité, un troisième tour devra être envisagé.

Si on était dans une course n’opposant que deux personnes, être second reviendrait ainsi en quelque sorte à être dernier. C’est notamment la raison pour laquelle on parle de Seconde Guerre mondiale et non de Deuxième Guerre mondiale. En effet, pour l’heure, il n’y en a eu que deux dans l’histoire.

Et comme tout adjectif, « seconde » s’accorde au genre et au nombre du nom qu’il qualifie.

Exemples :

seconde main, seconds enfants, secondes parties…

Mais quoi qu’il en soit, il est permis de dire « deuxième » ou « second » dans n’importe quelle situation. Dans certains cas, « second » s’avère toutefois plus approprié que « deuxième ».

Exercice d’application

Si vous avez compris la différence entre les deux orthographes « deuxième » et « second », passons aux exercices. Complétez les points par « deuxième » ou « second(e) ».

Je veux bien te laisser une …chance. Mais attention, il n’y en aura pas d’autre.

deuxième
second(e)

Correct !

Faux !

Notre … enfant est né prématuré, nous redoutons un peu cette troisième grossesse.

deuxième
second(e)

Correct !

Faux !

Flavie entame son … jour de formation. Celle-ci va durer un mois.

deuxième
second(e)

Correct !

Faux !

C’est la ….. et dernière fois que je me répète. Après ça, je passe aux sanctions !

deuxième
second(e)

Correct !

Faux !

André était encore là pour le mariage de sa … fille. La petite dernière n’a pas eu cette chance.

deuxième
second(e)

Correct !

Faux !

Partagez le quiz pour voir vos résultats !

Inscrivez-vous pour voir vos résultats

« Deuxième » ou « second » ?

J'ai eu %%score%% sur %%total%%.

%%description%%

%%description%%

Chargement...

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à consulter nos autres articles pour progresser en français.

Laisser un commentaire

1/5 - (2 votes)

Inscrivez-vous ci-dessous pour : 

Être rappelé afin d’en savoir plus sur nos formations et votre éligibilité aux financements.


 « Deuxième » ou « Second » ?

Accueil / Grammaire française /  « Deuxième » ou « Second » ?
logo reponse faq

« Deuxième » est un adjectif numéral, il est utilisé pour énumérer des choses ou exprimer une position, tendis que « second » est aussi un adjectif numéral mais son utilisation est un peu différente, il est utilisé quand il n’y a pas forcément de suite après l’énumération. Exemple « J’ai participé à la seconde guerre mondiale. », ici on sait qu’il n’y a pas eu de troisième guerre mondiale donc on utilise seconde.

« Deuxième » et « second » sont deux expressions que nous utilisons souvent au quotidien, parfois à tort. Si les deux désignent la même position, l’idée véhiculée n’est pas la même. Dire d’un coureur qu’il est arrivé deuxième et dire qu’il est arrivé second n’est pas la même chose. On vous explique pourquoi.

Quand emploie-t-on « deuxième » en français ?

En langue française « deuxième » est un adjectif numéral ordinal qui vient juste après « premier ». En termes plus simples, « deuxième » veut dire « numéro 2 ». Ce mot est donc utilisé pour énumérer des choses ou pour exprimer une position.

Exemples :

J’ai encore faim alors que c’est mon deuxième sandwich de la journée.

Louis est arrivé deuxième au concours d’écriture de son école.

La cuisine ? C’est la deuxième porte à droite.

Annie est finalement partie voir le professeur Damien. Elle avait besoin d’un deuxième avis médical avant l’opération.

Que le nom qu’il qualifie soit au masculin ou au féminin, « deuxième » reste invariable. On dit par exemple une deuxième fois et un deuxième membre. Par contre, au pluriel, comme la plupart des mots, il prend un « -s » final pour devenir « deuxièmes ».

« Deuxième » est employé pour exprimer le rang numéro 2. Mais la subtilité de sa différence avec « second » réside dans le fait que s« deuxième » implique qu’il y ait d’autres éléments après le numéro 2. C’est-à-dire qu’il y au moins un numéro 3, plus s’il y a lieu.

Exemples :

Didier a fini d’écrire le deuxième chapitre de son roman. Il travaille désormais sur le troisième.

Des quatre candidates, j’aurais choisi celle qui est passée en deuxième, mais ça ne tient qu’à moi.

Être arrivé deuxième sur dix participants est déjà un exploit. La première place sera à toi la prochaine fois si tu continues sur cette lancée.

Vidéo explicative

Voici une vidéo explicative d’orthographe entre « Deuxième » et « second ». Cette vidéo a été réalisée par Français Authentique.

 

Quand faut-il utiliser « second » en français ?

Comme « deuxième », « second » est aussi un adjectif numéral ordinal. Il vient également après « premier », donc exprime le rang numéro 2. Mais pourquoi fait-on la nuance entre ces deux expressions ?

Pour certains « second » serait la forme de « deuxième » dans le langage soutenu. Les deux expressions sont pourtant apparues quasiment à la même époque. « Second » est arrivé au XIIIe siècle tandis que « deuxième » au XIVe. Cette raison n’est pas réellement considérée valable pour souligner la différence, même s’il est vrai que dire « second » paraît plus distingué. Mais la raison retenue pour nuancer les deux mots réside dans le nombre d’éléments énumérés. Si « deuxième » implique qu’il y ait un troisième, un quatrième ou un centième élément, « second », quant à lui, n’en exige que deux.

Exemples :

Henry et Solène ont deux fils. Le premier est médecin tandis que le second est pilote de ligne.

Le second tour opposera les candidats ayant obtenu le plus de voix. Si aucun d’entre eux n’obtient la majorité, un troisième tour devra être envisagé.

Si on était dans une course n’opposant que deux personnes, être second reviendrait ainsi en quelque sorte à être dernier. C’est notamment la raison pour laquelle on parle de Seconde Guerre mondiale et non de Deuxième Guerre mondiale. En effet, pour l’heure, il n’y en a eu que deux dans l’histoire.

Et comme tout adjectif, « seconde » s’accorde au genre et au nombre du nom qu’il qualifie.

Exemples :

seconde main, seconds enfants, secondes parties…

Mais quoi qu’il en soit, il est permis de dire « deuxième » ou « second » dans n’importe quelle situation. Dans certains cas, « second » s’avère toutefois plus approprié que « deuxième ».

Exercice d’application

Si vous avez compris la différence entre les deux orthographes « deuxième » et « second », passons aux exercices. Complétez les points par « deuxième » ou « second(e) ».

Je veux bien te laisser une …chance. Mais attention, il n’y en aura pas d’autre.

deuxième
second(e)

Correct !

Faux !

Notre … enfant est né prématuré, nous redoutons un peu cette troisième grossesse.

deuxième
second(e)

Correct !

Faux !

Flavie entame son … jour de formation. Celle-ci va durer un mois.

deuxième
second(e)

Correct !

Faux !

C’est la ….. et dernière fois que je me répète. Après ça, je passe aux sanctions !

deuxième
second(e)

Correct !

Faux !

André était encore là pour le mariage de sa … fille. La petite dernière n’a pas eu cette chance.

deuxième
second(e)

Correct !

Faux !

Partagez le quiz pour voir vos résultats !

Inscrivez-vous pour voir vos résultats

« Deuxième » ou « second » ?

J'ai eu %%score%% sur %%total%%.

%%description%%

%%description%%

Chargement...

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à consulter nos autres articles pour progresser en français.

Laisser un commentaire